L’édition Association Gioux Partimoine :

Recherches sur la paroisse de gioux

M.A. Ramade

Publié par souscription 1866-67 en deux tomes

Edition 1985 fac-si-milé par l’Association du Quartier (aussi par souscription)

La version 2012 (avec dépot légal) est du texte intégral (et original) avec version informatique disponible en PDF (aux adhérants) pour les recherches modernes.

Un troisième tome est prévu (2015) pour complêter les années 1868.


 

Abbé Ramade et l’histoire depuis

Né en 1815, ordonné prêtre en 1836, il était curé de Gioux entre 1851 et 1868.

Devenu curé à Gioux il a parlé avec les vieux habitants du village qui ont encore des souvenirs de la vie avant la révolution de 1789, et il ramassait des documents encore existants dans le paroisse et ailleurs (plusieurs perdus depuis). Donc, ce livre est un document historique lui même de 19e siècle, avec des transcription des autres plus anciens (dès le 15e) avec l’orthographe original qui montre bien l’influence d’Occitan et l’accent de la période.

Le texte 2011 était retaper par les bénévoles et contrôler plusieurs fois pour maintenir l’orthographe exacte. Avec tellement de noms de famille dedans, ce livre est très intéresant pour le génealogie et autre recherches et une version informatique sera disponible 2012.

C’est aussi grâce à ce livre que la villa Gallo-Romaine des Maisonnières était trouvé. Au debut ils ont chercher ‘Le Château des Demoiselles de la Lune’ qui était sensé d’être là quand le tempêt a revellé des pierres.

Edition 1985 fac-si-milé par l'Association du Quartier

Abbé Ramade édition 2012

Le texte 2011 était retaper par les bénévoles et contrôler plusieurs fois pour maintenir l’orthographe exacte. Avec tellement de noms de famille dedans, ce livre est très intéresant pour le génealogie et autre recherches et une version informatique sera disponible 2012.

C’est aussi grâce à ce livre que la villa Gallo-Romaine des Maisonnières était trouvé. Au debut ils ont chercher ‘Le Château des Demoiselles de la Lune’ qui était sensé d’être là quand le tempêt a revellé des pierres.

Le livre (204 pages) est disponible à €8 pour nos adhérant(e)s et €10 pour les autres.

(Une copie a été deposé à la Médiathèque de Felletin aussi.)

 

Edition Association Gioux Patrimoine 2012

« Il était une fois LA NOUAILLE », un ouvrage remarquable de Nadine RAVET sur sa commune.
« Je me souviens qu’enfant, ma grand-mère me prenait sur ses genoux, au creux de son tablier noir, et me racontait les histoires du « vieux temps », du temps des bergères et des loups, elle les tenait de sa grand-mère qui elle-même les tenait de la sienne . . .
Plus tard, grâce à mon métier, j’ai eu la chance de croiser des gens passionnants qui m’ont parlé de leur jeunesse, de la vie à La Nouaille . . . Avant.
Beaucoup ont disparu maintenant. Il était très important pour moi de mettre par écrit ces bribes de l’histoire de notre commune pour qu’elles soient transmises aux générations futures. »

Disponible encore fin novembre (épuissé septembre)

Passer d’un saule, à Hécate, puis à Ishtar, puis aux terres où les céréales étaient
domestiquées, nous a fait découvrir les cultes des ancêtres et le bornage de terres –
sans parler des géants, des fées, des druides . . .
Dans ce livre on trouve des légendes, des contes, des informations sur nos arbres,
et l’histoire de l’arrivée de l’agriculture dès ses origines lointaines. Dans nos pays,
nous avons des traces de ces peuples et leur culture et religion.

Du fait de sa situation géographique, la Montagne limousine n’a jamais été le théâtre de conflits d’importance. Durant une longue période historique, si la guerre coûte cher, elle se déroule loin et ce sont les soldats du roi qui meurent…

Survient la Révolution française.

Le sujet devient citoyen et le citoyen a le devoir de défendre la cité. C’est la conscription. Dès lors, le souffle brûlant de la guerre atteint les campagnes les plus reculées. Des générations de jeunes hommes vont quitter la quiétude de leur village natal pour affronter l’horreur des champs de bataille, en France, en Europe, en Afrique ou ailleurs…

Nous allons suivre ici des hommes de la commune de GIOUX, confrontés aux tourmentes de l’Histoire, dans cette étonnante diversité de destins que produit la vie.

Pour soulever, un instant, le voile épais de l’oubli.

1618 à 1918.Trois cents ans qui ont vu La Nouaille changer de visage, tant au point de vue du paysage que de la population.
Au travers de cartes, vous découvrirez un paysage ouvert avec un village entouré de ses terres vouées à la culture du seigle, ses prés optimisés par l’irrigation printanière et au delà, les bruyères parcourues par les moutons.

L’étude de quelques familles permettra d’illustrer les profondes mutations de la population.
Je vous invite donc à remonter le temps à la découverte du NONCELIER, du CLUZEAU, de VILLESAUVEIX, de BANIZE et ARQUET…

la nouaille tome 2